Critique ciné : Star Wars, Les derniers Jedi

Publié le 21/05/2018 à 17:43

Auteur : Thomas Bortolato

Creds : AlloCiné
Creds : AlloCiné

Bonjour mes p’tits fondu de ciné ! Comment va ? Alors, tu es prêt pour la fin d’année ? Moi en tout cas je suis méga content de figurer parmi vous ! Si tu l’avais toujours pas compris, j’adore aller au cinéma, c’est mon passe-temps favoris !!!!

 

Bon alors pendant que tu étais en train réviser ou en train de regarder le site à la place de faire tes révisions, j’ai fait plein de sorties ciné, et comme je suis gentil, je vais te parler du Star Wars qui était à l’affiche en décembre dernier.

 

152 minutes de film, réalisé et scénarisé par Rian Johnson sous l’œil de la production Walt Disney. On retrouve ainsi pour ce nouvel opus : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Mark Hamill et notre regrettée Carrie Fisher.

 

Souviens toi ! Tu as laissé notre galaxie lointaine, très lointaine dans un sale état. Le premier ordre fait rage mais la base Starkiller est détruite par les résistants. Han solo n’est plus et son fils Ben Solo (ou Kylo Ren) pour les intimes est tiraillé entre le biens et le mal. Poe Dameron le têtu et son adorable BB-8 se baladent de partout et pour finir, Rey attrape une crampe en tendant le sabre laser des Skywalker à Luke.

 

Dans le huitième volet de la guerre des étoiles, Rey souhaite ramener Luke pour qu’il aide à combattre le Premier Ordre. De son côté, Leia, à la tête de la résistance, tente de détruire un cuirassier avec le peu de vaisseaux qu’il reste. Le conflit s’engage, le cuirassier sombre dans le froid de l’espace mais la résistance a subit de lourdes pertes et battent en retraite. Le premier ordre, accompagné du croiseur dans lequel vie le puissant Snoke, les prennent en chasse.

 

Par rapport au personnage, tu trouveras un Snoke arrogant et très puissant. Kylo Ren -aimé ou non des spectateurs- devient un élément clef de cet épisode. Rey, comme on le voit sur l’affiche, va faire une formation de Jedi avec un Luke tiraillé entre le fait de vouloir la former ou non. BB-8, C-3PO et R2-D2 forment avec élégance les mascottes du film. J’ai oublié quelqu’un… Oui ! Les petits Porgs, que l’on voit dans la bande annonce, ils sont trop mignons ! Et la princesse Leia… J’en ai oublié qu’elle était partie rejoindre les étoiles quand j’ai vu le film. J’avais encore envie de revoir le film que pour elle ! En fait, je me suis dit que ce sera difficile de remplacer Carrie Fisher dans le prochain opus. La Leia que l’on trouve dans Les Derniers Jedi est pleine de sensibilité avec les siens, pleine de Force, de courage avec un soupçons d’autorité.

 

Vous voulez savoir le reste ? BOUM ! Des vaisseaux qui explosent ? Tchec ! Des combats avec des sabres lasers ? Tchec ! Des batailles sur des planètes ? Tchec ! Un peu d’humour ? Tchec !

 

En fait on retrouve les mêmes ingrédients, comme d’habitude…

J’ai lu dans la presse et vu sur les réseaux sociaux que vous n’avez pas tous été emballé avec le nouveau volet de Star Wars… Je respecte leurs avis mais pour ma part, je trouve Les Derniers Jedi plus réussit que le précédent. Je pense que le VII était là pour poser le cadre et présenter l’histoire donc maintenant, place aux grandes batailles et aux sabres lasers ! Mais s’il y a bien un reproche que je vais faire à Disney, c’est d’avoir à aucun moment du film employé les phrases culte de la saga !

 

Bon, je vous laisse mes p’tits fondu, je retourne dans les salles obscures pour la prochaine critique.